Gwendoline

Rousseau

CLAMEUR

_Quand on se retrouve sans emploi, c’est une part de son identité qui se perd. Mais si cette parenthèse pousse à se remettre en question, elle signifie aussi avoir du temps, du temps pour soi. Le chômage peut alors devenir une réelle opportunité, une période de transformation, d’évolution, de dépassement de soi ou encore de reconversion.
Ce fut le cas de mon papa.